L'ombre

from by Kouzy Larsen

/

lyrics

L’ombre
----------

C’était au temps où passé une heure du mat,
Bruxelles se vidait des voitures.
Il rentrait chez lui à pattes
En prenant bien soin d’éviter la pt’ite ceinture.
À travers le coton épais, la lune peinait
À faire valoir son halo.
Peu fier dans la bise, avec ce froid qui pique
Et qui dilue l’alcool comme un salaud.

Mais soudain à quelques mètres devant lui,
Il est pourtant seul dans la nuit.
Une ombre, une ombre, une ombre.

Elle était digne d’un roman fantastique
D’Edgard Allan Poe.
Mouvante, gracieuse et hypnotique,
Elle dessinait au sol une danse vaudou.
Venue d’ailleurs ou de nulle part,
Ombre de rien, chimère qui tient chaud.
Fallait le voir le lendemain
Dire à tout l’monde
Que plus rien ne s’rait aussi beau.

Ça doit faire vingt ans au moins aujourd’hui,
Qu’il la cherche toutes les nuits.
Cette ombre, cette ombre, cette ombre.

credits

from Si vivants, released December 18, 2014

tags

tags: rock Brussels

license

all rights reserved

about

Kouzy Larsen Brussels, Belgium

contact / help

Contact Kouzy Larsen

Streaming and
Download help

Redeem code