Si vivants

from by Kouzy Larsen

/

lyrics

Si vivants
-------------
Sous la porte la lumière clignote,
Un nuage de fumée enveloppe ce rencard.
L’hôtel ne payait pas de mine de jour
Mais la nuit exagère ses défauts
Que je comptabilise minutieusemant un à un.
J’ peux pas dormir.
J’ai comme un courant d’air dans la tête,
La mémoire percée,
Comme un courant d’air dans la tête,
Mémoire percée.
Les lignes de ma main ne me racontent plus d’ histoires
Mais cette fois je m’en contrefous.
J’ai rien d’mieux à faire dans cette chambre que t’attendre,
Que t’attendre, que t’attendre, que t’attendre,
Que t’attendre, que t’attendre...

Bien sûr que j’ai beaucoup bu,
Bien sûr que je t’attends,
Bien sûr que j’ai beaucoup bu, allez enfin voyons.
Mais je ne t’attends pas armé d’une ceinture.
J’entends des portes qui claquent en bas
Et je n’me sens plus marcher droit,
Je titube Je titube Je titube.

Tes fous rires sont ailleurs.
Ils éclatent là- bas et éclaboussent de joie.
Ta voix haut perchée attrape sans doute une rengaine
Et moi j’embrasse mon traversin comme l’autre jour ton linceul.
Je remercie les morts qui m’ont donné goût aux rituels !
Ce soir j’aurais pu te faire une petite danse
Ou le grand tour de carrousel.
Tremblant, suant j’aurais fini à genoux.
Mais

J’préfèrerais prier demain, j’préfèrerais prier demain
J’préfèrerais prier demain, prier demain, prier demain.
C’est rare qu’on aime quand quelqu’un claque.
Mais dans les ciels nocturnes, au-dessus des villes
On astique plus souvent encore les rares brillants,
Affolés que nous sommes de voir leur lueur se ternir
Se ternir, se ternir, se ternir, se ternir.
Mais c’est comme ça il y a plus rien d’autre à foutre.

Si j’avais eu 50 balais de plus,
On aurait été amants.
Un demi-siècle de plus
Et on aurait baisé, ouais.
Chair de ma chair,
Sang de mon sang,
Si j’mens, j’vais en enfer
Et j’y grincerai des dents.

Les bouteilles sont vides et les néons fatigués
D’avoir cliqueté toute la nuit.
La lueur de l’aube a donc pris leur place,
Ton anniversaire se termine sans casse
Et pour une année encore je me console avec ta phrase...
Si vivants et qu’importe le reste.

credits

from Si vivants, released December 18, 2014

tags

tags: rock Brussels

license

all rights reserved

about

Kouzy Larsen Brussels, Belgium

contact / help

Contact Kouzy Larsen

Streaming and
Download help

Redeem code